dimanche, juin 25, 2006

Happy hour






22h28
- voici ma situation : un connard de voisin a tenté d'installer une parabole, mais a malencontreusement sectionné le câble de l'antenne de l'immeuble. Y'a plein de brouillard dans la télé, ça explose les yeux en même pas 10 minutes. Puis le match ne m'intèresse pas vraiment.

Tout comme ma mère, alors elle lit. Et moi je suis devant mon pc, comme d'hab, sirotant une kro malgré l'orage qui menace de le griller à tout moment ( pas tant pas tant ). D'ailleurs je fais souvent des sauvegardes de ce message histoire de pas avoir à tout retaper. Je me suis fait une playlist bien fraîche en virant les trucs qui retombait toujours en mode shuffle, y'a du bon qui tombe à chaque fois genre Svinkels ou Klub des loosers pour changer. Alors bon comme je sais pas quoi faire je tape gérard baste ou fuzati dans google, puis je lis le max de trucs jusqu'à ce que j'en ai marre. Là j'en ai marre. Donc comme quand j'en ai marre je vais voir le skyblog d'agathe ou d'angélina, après j'en ai encore plus marre, donc je vais sur un de leur blog préféré et ainsi de suite, c'est une spirale infernale tout droit dans le précipice de la déprime ( quelle prose ).

D'ailleurs ça fait un petit bout de temps que j'avais envie de raconter l'anecdote de william laboury. William il arrive sur son pc, il va voir les blogs d'agathe et angélina, dès qu'il y est il combine les deux touches CTRL+f et tape "william" pour voir si on a parlé de lui, puis y'a marqué /!\ phrase non trouvée alors il fait "Eh merde" et il se casse.

Moi je trouve ça énorme.

Trève d'anecdote, je suis sensé avoir révisé pour l'oral de français dans 1 jour, je mise tout sur mon éventuelle prestence et confiance en moi. Mais j'appréhende pas, je sais pas si c'est bon signe.

Bon et hier soir on était à une soirée avec Charlie et Quede, du genre salle des fêtes de St Bauzile. Enfin pas du genre parce que c'était vraiment ça. Charlie il était là pour une chose, LA chose. Quede et moi on était là mais on savait pas trop pourquoi, et c'est ça qui a manqué à cette soirée, pas d'objectif réel, défonce en veux tu en voilà mais sinon, niet. Pendant que Charlie était entrain de s'ébattre dans un champ de blé, on a préféré partir... et là c'est le frère de Quede qui vient nous chercher, pas une mince affaire. Coup d'oeil sur le compteur : 120. Coup d'oeil sur le panneau : 70. Du coup le retour fût rapide, c'était quand même cool d'être tout proche de l'accident, enfin sensation étrange quoi ( dûe à la tise je l'accorde ).

Conclusion de cette petite escapade du samedi soir :

la défonce n'amène pas toujours la bonne soirée.

8 Comments:

Anonymous Romain said...

...

11:15 PM  
Blogger William said...

cool, tu parles de moi!

2:06 PM  
Blogger Julien said...

xDDDDD pas 120 seulement 130 xDDDDDDDDDD

soirée chaude, perte de couillette, roulage manouch j'en passe et des meilleurs...

En definitive soirée de merde

9:20 PM  
Anonymous Mélie said...

Et mais moi je fais pareil ( je parle du truc des blog d'angélina et d'agathe et de leurs blog préférés...)
ENfin BREF

6:53 PM  
Anonymous Angie said...

Il y a deux Amanda ...MERCI LAURIE !!

Ouais Cool William, merci je kiffe !

6:38 PM  
Blogger William said...

allé, un nouvel article là !!!

2:19 PM  
Anonymous Agathe said...

Graf.

12:09 PM  
Anonymous André said...

Dominique for ever and ever

2:04 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home